lundi 29 avril 2013

HB



Today, I went to bed and waited for more than two hours before falling asleep. I had this strange feeling that kept me awake so long. It was as if I was alone in the world. As if no one could see or hear me. I often feel lonely before sleeping. But not like this. It was disrupting. And I did not really like it.
Today, the only song I wanted to listen is the one where a man regrets his last relationship, which ends  because he has not lived up to.
Today, I saw a broken ankle.
Today, I got 4.4/20 in the worse UE of the whole world.
Today, I wanted to cry. But as this was a long moment that it wasn't happen to me and as it was my Birthday, I didn't do it. Brave good boy.
Anyway, it was my birthday. 

Me, 
with one more year old.

"Vous êtes les étoiles, nous sommes l'Univers. 
Vous  êtes le rivage et moi je suis l'écume."

mercredi 24 avril 2013

Escape



Il parait qu'il faut imaginer sa vie et comparer à la sienne pour essayer de s'en rapprocher. Il parait qu'en corrigeant peu à peu chaque trait qui nous éloigne de notre bonheur, on s'en rapproche. Il parait qu'il est possible d'être heureux. Mais il parait qu'il n'existe pas de méthode et que le bonheur est avant tout un état d'esprit. Il parait.

"Échapper à sa chronologie 
est une joie que donnent les rêves"

mardi 23 avril 2013

Vis




"Je trouve que le monde est beaucoup trop raisonnable et que je suis le premier à l'être. Mais je pense que surtout nous, à nos âge et pour ces sujets là, on devrait pas se prendre la tête. C'est si facile de dire je l'aime, je fonce. Et j'emmerde tout le reste. Peut - être que ça va mal se passer, peut - être que tu vas en souffrir. Mais c'est ça d'être en vie. Si tu fais une croix dessus, pour moi tu souffres quand même mais en plus tu ne vis pas. Si tu en as envie, fonce. On pense trop aux conséquences. Tu ne joues pas ta vie, alors vis la.

"Plus rien ne te protège ou alors pas longtemps
et c'est comme un sortilège d'être seul à présent"

lundi 22 avril 2013

One Time



L'impatience,
De la réponse à un message.
L'angoisse,
D'être pour la première fois face à face.
Le sourire,
A chaque fois que je te vois t'approcher.
L'audace,
De laisser les mauvais jours de côtés.
L’innocence,
De penser que tout durera pour toujours. 
La joie,
De découvrir le sens du mot Amour.
Le bonheur,
De me retrouver contre toi.
La simple envie, 
De vivre ça au moins une fois.


PS : Non, je n'ai pas tenu.

jeudi 11 avril 2013

Ce n'est qu'un au revoir




Un petit message pour vous dire que je vais arrêter d'écrire un petit moment. Du moins, je vais essayer de le faire. J'espère garder un moral assez bon pour un mois environ, c'est tout ce que je demande. Je ne sais pas trop si cet endroit me soulage ou me fait me focaliser sur la tristesse de la vie. Alors je vais essayer de ne pas avoir à venir me défouler. Même si avec les beaux jours qui arrivent et les habits qui s'allègent, cela risque de ne pas être évident.
Je serais donc probablement absent durant un gros mois et demi. Je vais tenté de m'effacer de la surface de la Terre. Le dernier mois. Je vais essayer de tout donner. Je dois juste garder la force psychologique de mener ces combats. Et les distractions multiples ne m'aident pas à le faire. Je vais donc essayer de m'effacer, petit à petit.
Je ne sais pas ce que ce prochain mois et demi me réserve. Je ne sais pas non plus si le mérite. Nous verrons bien. Le succès est subjectif parait - il. Mais mes combats prioritaires, je le mène les contre moi même et contre les gens qui ne croient pas en moi. Les deux pire ennemis que l'on peut avoir.
A dans le plus longtemps possible. Rendez - vous au 22 mai dans le meilleur des cas.

"On ne réussit pas d'étude malheureux" 

mercredi 3 avril 2013

Si les astres le disent...


J'adore aider les gens, là n'est pas le problème. La journée fut simplement ... difficile. J'aimerai avoir moi aussi des histoires à raconter, des conseils à demander. J'aimerai moi aussi ne pas dormir le soir parce qu'on ne sait pas quoi faire plutôt que de ne pas dormir parce qu'on sait que demain non plus, nous n'auront rien à faire.
Entendre des gens "hésitaient" sur leur relations, humainement c'est facile (il parait même que je suis de bon conseil, voilà au moins un point positif). Mais personnellement, c'est dur. Entendre "je l'aime mais je sais pas si je lui laisse une seconde chance", je suis désolé mais moi, ça m'a dépité.
Qu'est ce que je donnerai pour avoir ce pouvoir de décision, mais surtout pour avoir quelqu'un à aimer.

"Amour : Les choses resteront comme elles sont,
vous resterez triste et seul pour un long moment"

mardi 2 avril 2013

Errare Humanum Est



Il fallait que ça sorte en effet.Cela fait quelques mois que je vis dans le regret. Et cela devient de plus en plus présent ces jours - ci, c'est pourquoi je sors de mon silence. Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé. Mais quoi que se soit, j'y pense encore, et de plus en plus.
Récemment quelqu'un m'a dit que prendre une décision importante rapidement ne me ressemblait pas. Et pourtant, j'ai tranché en une nuit et probablement sous alcool et j'ai appliqué dès le lendemain. Pourquoi ? Je me demande pourquoi ne nous ai - je pas laissé une chance ? Cela aurait peut - être marché. Tu m'aurais peut - être ôté tout doutes en quelques jours. Mais nous ne le seront jamais. Je pense que j'ai eu peur. Je n'étais peut - être pas prêt. Mais si seulement tu savais combien je regrette. Étrangement, c'est l'une des soirées dont j'ai le plus de souvenirs, des gens croisés à la musique qui est passée, de certains mots et regards aux silences qui en disaient plus. Ce fût court, certes. Mais on a quand même passé de long et bons moments avant, pour mieux se connaître. Et je les regrette.
Je pense à toi à chaque fois avant de m'endormir et je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il se serait passé si je n'avais pas agit ainsi. Quelqu'un d'autre m'a demandé ce que j'espérai en écrivant ces quelques vers pour toi. Je ne sais pas vraiment. Je n'espérai pas réellement quelque chose, je pense. Je voulais juste que tu connaisse mon point de vue je suppose. Mais connaissant mes croyance pour les grandes histoires d'amour romantiques et merveilleuses, je suppose qu'une partie de moi espérait (espère ?) un miracle.
On dit que le regret est une seconde erreur, mais je pense que cette erreur là, je la mérite.
Moi

"J'aurais aimé t'aimer, comme on aime le soleil
Te dire que le monde est beau, et que c'est beau d'aimer
J'aurais aimé t'écrire, le plus beau des poèmes
Et construire un empire juste pour ton sourire
Devenir le soleil pour sécher tes sanglots
Et faire battre le ciel pour un futur plus beau
Mais c'est plus fort que moi tu vois, je n'y peux rien, 
Je fais souvent des choix qui ne me mènent à rien."


PS : nouveau poème dans écris et tais toi

lundi 1 avril 2013

Il faut que ça sorte


Il est tard, et je sais que je ne suis pas prêt de dormir pour autant. De longues minutes de réflexions m'attendent ... Mais il va falloir que je trouve le temps que je n'ai pas pour écrire un véritable article. Mais là, il est vraiment trop tard pour ça.

Moi 

"La vie n'est qu'un long regret de la veille"